Les interieurs dominent la NBA

Les interieurs dominent la NBA
Je vous avais déjà parlé du jeu "Fantasy Hoops Challenge" dans lequel on choisit 6 joueurs, en fonction de leurs stats réelles.
Tous les jours, je scrute avec intérêt les stats de la veille sur le site http://nba.com. Chaque jour, j'échange des joueurs en fonction de leur stats et de leur calendrier. Et depuis le début de la saison, j'ai remarqué que les meilleurs joueurs actuels étaient des intérieurs.

Kevin Garnett, Dwight Howard, Marcus Camby, Chrys Kaman, Carlos Boozer, Shawn Marion, Josh Smith, Tim Duncan, Dirk Nowitzki, Yao Ming...
Vous connaissez tous ces noms. Tous jouent un rôle fondamental dans leur propre équipe. Tous ne ne contentent pas de prendre beaucoup de rebonds mais ils sont polyvalents. Ils marquent beaucoup de points, ils font des passes décisives, ils font des interceptions et ils possèdent toutes les qualités d'un intérieur : force, leadership, intelligence, rapidité...

Bien entendu, la NBA regorge de joueurs extérieurs rapides, scoreurs et polyvalents. Les jeunes générations sont évidemment très présentes avec Lebron James, Chris Paul, Carmelo Anthony, Dwayne Wade... mais les anciens sont toujours aussi forts à l'image de Baron Davis, Jason Kidd, Allen Iverson, Kobe Bryant, Steve Nash...

De manière générale, j'ai beaucoup plus d'admiration pour les intérieurs actuels. Je pense que les postes 4-5 ont évolué de manière beaucoup plus significatives que leurs homologues à l'extérieur.
Avant, on trouvait plus facilement des ailiers très polyvalents à l'image d'un Michael Jordan, d'un Scottie Pippen, d'un Grant Hill ou d'un Oscar Robertson. Depuis les années 90 et l'avénement des pivots mobiles (David Robinson, Hakeem Olajuwon et Pat Ewing), on se demandait si la prochaine génération des intérieurs allait ressembler à Shaquille O'Neal et sa force ou à David Robinson et sa légèreté. A l'image d'un Dwight Howard qui qui a pris une nouvelle dimension cette année, le pivot moderne allie la puissance destructice d'un O'Neal avec la mobilité d'un ailier. A l'image d'un Shawn Marion, d'un Josh Smith ou d'un Ron Artest, les ailiers forts ont une intelligence de jeu qui leur permet d'être polyvalent dans tous les secteurs de jeu.

J'adore ces géants qui courent aussi vite que des sprinteurs et qui sautent aussi haut que des sauteurs en hauteur. Même si les extérieurs bénéficient d'une image moins ingrate, les intérieurs sont les pions essentiels pour une équipe victorieuse. Aucune équipe NBA n'a remporté et ne remportera jamais un titre sans force intérieure.


Écrit par Maxime Lasserre, le 25-11-2007 - Retrouvez d'autres articles sur le thème : Basket NBA


Dernière modification : January 10 2016 21:35:37.