Premier bilan de la saison NBA 2013

Premier bilan de la saison NBA 2013
Un tiers de la saison NBA 2012/2013 vient de s'écouler en cette fin d'année 2012. Il est temps de faire un bilan de ce début de saison régulière.

La conférence Est :
-------------------
Le champion en titre est premier de la conférence Est. Sans être ultra dominatrice, l'équipe de Lebron James confirme son statut de prétendante à sa propre succession. Le trio James - Wade - Bosh est toujours présent et l'apport du plus grand artilleure à 3 points - Ray Allen - a donné une maturité et une force à cette équipe. Le MVP en titre accumule les performances de haut volée, frôlant le triple double à chaque match. Toutes les individualités se mettent au service du collectif.
Parmi les challengers de la conférence, on trouve la bonne surprise de l'année : les New York Knicks. Carmelo Anthony a un niveau qui le place dans le meilleur 5 de l'année. Privés de Stoudemire durant tout le premiers tiers de la saison, l'équipe de Mike Woodson a le deuxième meilleur bilan et dégage une polyvalance de tous les postes.
Derrière, les prétendants sont nombreux mais aucun semble pouvoir disputer la suprématie des 2 première équipes citées. Atalnta finira avec un bilan positif mais se fera éliminer au 2ème tour des playoffs. Chicago souffre toujours de l'absence de son leader Derrick Rose. Noah est un all star en puissance et mérite le titre de meilleur pivot de la conférence Est. Les Brooklyn Nets sont en phase d'apprentissage. Le potentiel du 5 majeur est énorme mais cela devrait juste permettre de se qualifier pour les playoffs.
Derrière, on trouve les candres de la NBA : Washington (avec un très bon Seraphin), Cleveland (avec l'excellent duo Irving - Varejao), Charlotte (on y croyait au début...), Detroit et Toronto.

La conférence Ouest :
---------------------
Avec le recrutement 5 étoiles, les Lakers devaient tout écraser cette saison et on les voyait déjà en finale contre le Heat au mois de juin 2013. Le départ fut calamiteux ; ce qui valut la tête au coach Mike Brown. L'arrivée de D'antoni ne provoqua pas l'électrochoc espéré. Le bilan est tout juste équilibré. Mais, avec le retour de Nash, on sent que la machine peut se mettre en place et faire très mal.
Le numéro 1 incontesté à l'ouest est Oklahoma City. Kevin Durant est toujours le meilleur joueur derrière "the Chosen One" (dommage pour lui). La perte de James Harden n'a semble-t-il pas ralenti le rythme de cette belle équipe.
Derrière, on trouve les inoxydables Spurs de San Antonio. Tony Parker semble moins dominateur que l'année dernière mais son efficacité reste redoutable. Mais, surtout, Tim Duncan semble retrouver ue nouvelle jeunesse.
L'autre équipe de L.A. fait le show et c'est efficace. L'année dernière aussi, le spectacle était présent mais pas forcément l'efficacité. Cette année, les Clippers sont sur une série de 13 victoires d'affilée et surtout, ils montrent une force collective menée de main de maître par Christ Paul, le meilleur meneur en activité.
Derrière, on trouve des valeurs sures comme les Memphos Grizzlies mais aussi des bonnes surprises, comme les Warriors et les Rockets.
Parmi les déceptions, on trouve, outre les Lakers, les Wolves. L'équipe white labellisée devait être positionnée plus haut dans le classement. Mais, cette équipe n'est qu'une somme d'invidualités avant d'être un collectif. Peut-être qu'avec le retour de Rubio, cela changera...

Côté individualités :
---------------------
Kobe Bryant semble éternel. Avec près de 30 points par match, il devance Anthony et Durant au classement des meilleurs marqueurs. Plus jeune joueur à atteindre les 30000 poinst en carrière, il vise le total de Michael Jordan. A noter la belle surprise James Harden qui se lache complètement à Houston.
Neuf joueurs sont au-dessus des 10 rebonds de moyenne. Le leader est Varejao. A noter la 7ème place de Joakim Noah qui confirme son potentiel.
A la mène, Rajon Rondo est le meilleur passeur ; son record de matches consécutifs avec au moins 10 assists en atteste.
Malgré une impression moins dominatrice, Tony Parker est dans le Top 10 des passeurs et dans le top 20 des marqueurs. Cela reste encore nu niveau all star (il a même réalisé son premier triple-doble en carrière cette année). Lebron James est quant à lui dans le top 5 des marqueurs, dans le top 10 des passeurs et dans le top 20 des rebondeurs. Tout simplement énorme !

Prévisions :
------------
En terme d'efficacité, on trouve Kevin Durant et Lebron James au-dessus du lot. On ne voit pas comment le titre de MVP pourrait échapper à l'un des 2.
Nicolas Batum se positionne clairement pour le titre de MIP (Most Improved Player) en assumant totalement son nouveau contrat et son statut de leader.
Rajon Rondo sera meilleur passeur et Varejao meilleur rebondeur.

Miami va faire le back-to-back. Cela ne fait aucun doute. En finale, le Heat vaincra Oklahoma City.


Écrit par Maxime Lasserre, le 24-12-2012 - Retrouvez d'autres articles sur le thème : Basket NBA


Dernière modification : January 10 2016 21:35:37.