Une dynastie est née avec Jordan

Michael Jordan Chicago Bulls
Quand Jordan débarque en NBA en 1984, l'équipe de Chicago Bulls est une franchise moyenne qui ne peut contester la suprématie des Los Angeles Lakers de Magic Johnson et des Boston Celtic de Larry Bird. Dès lors, Jordan va multiplier les performances individuelles mais sans jamais isser son équipe à un niveau supérieur.

Puis, en 1987, avec l'arrivée de Scottie Pippen, les Bulls vont prendre une autre dimension qui va les mener jusqu'au titre suprême en 1991. Depuis cette époque, les Bulls ont toujours joué à guichés fermés, pendant 542 matches consécutifs ! A partir de ce moment, l'hégémonie des Chicago Bulls va débuter.
D'une part, sur le terrain, les joueurs sont irrésistibles et de 1991 à 1998, ils remportent 6 titres de Champion. D'autre part, une chose est certaine : aucune équipe n'a jamais été aussi médiatisée que les Bulls. Le sourire de Magic Johnson avait également fait le tour de la planète dans les années 80, mais il n'a pas généré autant de profits. En effet, outre la plus-value de la franchise (+1000% depuis l'arrivée de Jordan), la NBA et les droits-télé ont explosé et Jordan est devenu une figure reconnue, adulée dans le monde entier.

Jordan a démontré qu'il était bien le meilleur dans ce sport en permettant à une équipe moyenne de dominer un championnat d'une telle férocité. Le magazine Fortune estime l'impact de MJ sur l'économie américaine à 10 milliards de dollars ! Son image est devenue une source de profit et elle a permis aux Chicago Bulls d'être l'équipe la plus médiatique au monde.
Michael Jordan Chicago Bulls
 

Un formidable élan de ferveur

Les Chicagoans ont pris l'habitude de se rassembler sur Grant Park pour féliciter chaque titre acquis par leur équipe favorite. Six fois, les fans ont été plongés dans l'euphorie tant les prouesses de Jordan les a fait rêver. Avant l'arrivée de son altesse Jordan, Chicago été surtout connue pour avoir été le siège d'Al Capone et le gangstérisme collait à la windy city. Puis, Il est arrivé et les jeunes générations ne pouvaient s'empêcher de dissocier Chicago et Michael Jordan. Il a su transmettre un message d'espoir pour tous les défavorisés à travers sa force de caractère, son perfectionnisme et son envie de réussir.
Preuve aussi de cette effervescence autour de ce joueur d'anthologie, la statue érigée devant le récent United Center. Jordan avait annoncé sa retraite en 1993 et juste après, le vieux et mythique Chicago Stadium fut détruit puis remplacé par un complexe sportif et commercial très évolué techniquement. La coutume veut que pour les joueurs qui ont été fidèles à leur club d'origine, leur maillot soit retiré au plafond du stade de leur équipe. Lors de cette cérémonie au United Center, les habitants de Chicago ont voulu remercier leur idole en venant en masse. Puis, ils purent ensuite admirer le statue de ce Dieu, pensant sans doute, qu'ils ne pourraient plus jamais être captivés par les prouesses de Jordan.


Dernière modification : May 08 2010 15:21:17.